Copyright 2018 - Les Gullivers Loubésiens

Airborn Dozer Clark CA-1

Airborn Dozer Clark, découverte d'un trésor
Est de la France, un bataillon d'engineering airborne découvre une marmite remplie de pièces d'or

 

Bon alors voici un nouveau post sur le montage d'un dozer clark CA 1 de chez calibre 35. On va pas faire du fast, mais on va essayer d'avancer rapidement une notice plus ou moins et beaucoup, beaucoup ... de pièces en résine assez dures, plus tous les patins, diable ! y a du travail !

Première partie du montage les barres de soutien inférieures. A doubler bien sûr.

Passage à l'étape : Patins de chenilles, très attentifs pour le décrochage et remplacement de la barre en résine par un morceau de petit clou de tapissier pour les articuler patin par patin (50 au total).

Etape suivante : la lame et son articulation qui nécessite de réaliser un semblant de vérin pneumatique en perçant les pièces au foret de 5 mm puis 6 mm pour l'ajustement.

L'ensemble du bloc lame intégralement terminé, remplacement de l'articulation des vérins toujours par un clou de tapissier. Le morceau prévu en résine est vraiment trop fragile et pas adapté.

Enfin le train de chenille intégralement repris (p****n : c'est bon mais c'est long)

Voilà la fin des parties « externes à rajouter », on s'attaque dorénavant au corps de la bête. Alors voici le travail de départ de l'ensemble du corps de la machine en pièces détachées.
Ensuite intégralement calé on va dire. La plus grande difficulté étant principalement le ponçage de la roue dentellée (une est impec l'autre moins bien).

Etape suivante assemblage des barres inférieures avec le reste de la bête (7 cm : je relativise !)
Et avec une vue d'ensemble de l'assemblage, j'ai du revoir les alignements la résine avait travaillé en fin de compte, notamment sur les barres inférieures.

Opération carte plastique : j'ai ainsi découvert qu'il manque un coffre latéral pour réaliser le modèle tel que présenté sur la boîte. La notice annonce bien un coffre mais en positionne un seul, bref sortie du matos scratch evergreen à prévoir.
Et en avant pour refaire les coffres et deux ou trois choses : les coffres, des sections en U plutôt large et de la carte plastique en petits et petit-petits bouts.

Clark

Après poncage et pose des charnières and co : mise en place du premier coffre.
Equilibrage de la bête avec le second et voilà le travail 1.30 h de patience.

Clark Clark

photo de gauche : ensemble des pièces nécessaire pour le siège du conducteur.
Photo de droite : Ensemble des pièces qui constitue la machinerie à câble sous le siège.

Clark Clark

Enfin, une petite vue d'ensemble avec le doigt pour bien montrer la dimension du dozer (essai montage à sec du train de patins mais pas convaincu pour l'instant, il va falloir être un malade pour monter cela correctement et j'avoue que la casse n'est pas loin.

Clark

Pause des trains de chenilles (jurons à la puissance 15) pour arriver à une mise en place décente, mais diable que ce n'est pas évident et parfois ça casse. La prochaine fois, je prendrai des clous plus fin, ceux utilisé avait un diamètre finalement adéquate pour encliqueter mais pas pour bouger. Bref un moment de galère et de solitude. Après plusieurs séances de cyano pour tout tenir : assemblage des poignées de commande (j'ai conservé les manettes en résine par contre j'ai remplacé toutes les autres pièces par du strip en carte plastique) j'ai également remis un nouveau tuyau d'échappement en carte plastique.

Clark

On s'attaque ensuite au siège, fil laiton et photodécoupe du kit, et bloc câble fini avec du strip. Puis bloc câble de tractage

Clark Clark

mise en place définitive du modèle

Clark

on s'attaque ensuite à la pose de l'armature de la pelle. Mettre des tétons pour assurer la prise. Et voilà le résultat avec aussi un parcours de jurons plutôt gratinés. voici avec la lame

Clark Clark

Reste maintenant le montage des flans extérieurs de maintien, un peu de tuyauterie et l'ajustage des vérins hydro de la lame.
Encore de la photodécoupe (plaque indentification, poignée gaz ... et des cables pour arrivée à ze mini bête bête.

Clark Clark

Enfin, les flexibles des tuyaux hydro à monter. j'ai conservé du flexible transparent d'un wheel loader de chez mig on verra ci cela fait l'affaire.
Donc commençons par une chose à ne pas utiliser : les flexibles transparents de chez Mig (fournis dans certaines boîtes comme le Wheel Loader) ils marchent très bien sur des longueurs importantes, mais pas sur de très courtes dimensions comme ici, d'autant qu'il faut les courber. Je me suis donc rabattu sur du bon fil téléphonique, finalement bonne dimension et impec pour les courbures.

Clark Clark

pour avoir en tête la dimension du dozer voici un comparatif avec une jeep aussi en cours pour intégrer un LCVP.
En pose avec une figurine qui devrait trouver sa place (fig de chez ADV) et tête verlinden d'une vieille référence au fond, le dozer après une première couche d'olive drab.
Le dozer après un premier travail sur l'olive drab, jus et filtre, histoire de bien marquer l'utilisation.

Clark Clark Clark

Prochaine étape maintenant la peinture et la scénette (découverte d'un chaudron rempli de pièces d'or ...)
Mise en place sur le futur socle du mini dio. Après de nouveau jus et filtre, traces d'huile, éraflures ..., l'empoussièrage à venir avec l'implantation dans le dio. - la base : volume constitué de mousse de fleuriste collé à la colle blanche.
- Agrégat de plâtre à modeler et de colle sim, les bords extérieurs ont été poncés pour s'aligner au socle.
- Application de trois jus à l'huile : noir de pêche léger, terre de sienne claire, terre de sienne brûlée léger.
- Ajout de feuille d'origan séché (1€ en grande surface), de mousse de jardin (merci totof) et reprise de l'agrégat du monticule à la colle Sim. On termine avec un autre jus d'huile terre de sienne.

Clark Clark Clark

Pose d'une section de tronc (un bout de plante du jardin dont j'ai perdu le nom il faudra que je redemande à madame), travail sur le monticule : divers branchages, mousse terre, paille de fer coupé en petite section peinte en marron foncé pour imiter les racines ... et disposition du chaudron magique et d'une des figurines.
Apport de poussière et de pigment à terminer, paufiner et à fixer à l'essence F

Clark Clark Clark Clark

f t g m

Nous joindre

Les Gullivers Loubésiens
Salle des Restos du Coeur
Rue du Stade, Saint Loubès
contact@maquette-club-loubesien.fr